Looking for Woodman

Hommage à Woodman en forme de mise en bouche avant d’aller à la fondation HCB.

Publicités

Quelques mois avant sa mort, Fransesca Woodman a publié à Rome un livre intitulé « Some Disordered Interior Geometries », Synapse Press, 1981. Tiré à 500 exemplaires et aujourd’hui hors de prix, ce fut le seul livre publié de son vivant.

Sur un canevas de livre d’exercices de géométrie, elle y insère 16 photographies. Ces photos aujourd’hui très célèbres, qu’on s’apprête peut-être à voir ou revoir à la Fondation Cartier-Bresson qui consacre une exposition à l’artiste américaine disparue.

tumblr_njz1jkmoI01qaqz2jo6_540

Écrit à la main sur du Tippex « These things arrived from my grandmother’s they make me think about where I fit in this odd geometry of time. This mirror is a sort of rectangle although they say mirrors are just water specified ».

Dans son essai « Sur la photographie », écrit entre 1973 et 1977, Susan Sontag  classait sommairement les types de pratiques photographiques en deux catégories. Celles qui tentent de mettre un peu d’ordre dans le chaos de ce monde et les autres, celles qui tentent de réfléchir ce chaos.

Il me semble, que cette page du livre de Fransesca Woodman, est à l’intersection de cette typologie.

Comme dans tout le reste du livre, elle y met en scène le caractère irréductible du chaos de son corps-monde à l’ordre froid de la géométrie. C’est ce qui rend ce travail terriblement émouvant.

Pour aller plus loin : http://designobserver.com/article.php?id=34288

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s